La sécurité en hauteur, un enjeu majeur pour les entreprises

travail en hauteur vertic

Méthode pour évaluer et prémunir les risques du travail en hauteur

Quelle que soit la nature du travail effectuée, lorsque celui-ci présente un risque de chute en hauteur, il est nécessaire d’analyser la situation.

Déterminer les causes et les conséquences, comprendre les tenants et les aboutissants demeurent les objectifs principaux à atteindre.

Seul ou à l’aide d’entreprise spécialisée dans ce domaine, il vous faudra vérifier si l’ensemble des paramètres, propositions et remèdes ont été étudies correctement en amont afin d’éliminer les sources des dangers en aval.

Les obligations de l’employeur

protection collective verticLes chutes lors d’un travail en hauteur restent malheureusement la seconde cause d’accidents du travail sur le territoire français. En outre, le secteur du BTP est le plus fortement touché.

Aujourd’hui, le rôle principal de l’employeur est primordial. Il doit engager une politique sécuritaire et détruire l’existence d’une éventualité dramatique liée à l’effondrement. Il en va de sa responsabilité.

En conséquence, il devra offrir la garantie d’une bonne sécurité à ses employés mais aussi à l’ensemble des intervenants venant de l’extérieur.

Comprendre la situation est le point de départ de votre remise en question

Cet examen scrupuleux doit proposer un panel d’issues permettant d’éviter l’exposition d’un travailleur lambda face aux situations problématiques liées à la hauteur.

C’est dire si le challenge, la charge de travail et d’analyse est considérable mais l’enjeu déterminant pour le bien-être de vos salariés.

Dans le cas où le risque de chute ne peut être éradiqué, le chef d’établissement devra impérativement mettre à disposition de ses salariés des tenues et accessoires de travail adéquats.

En termes de protection collective (garde-corps, plateformes, échelles à crinoline…) comme pour la sécurité individuelle (lignes de vie, points d’ancrage,..), tous ces critères doivent impérativement figurer dans la liste des garanties officielles offertes.

D’autre part, il a un devoir d’information.

Proposer régulièrement des formations au personnel face à ces installations et équipements est un bon début.

Ainsi, des consignes de sécurité inhérentes aux situations dangereuses seront établies par l’ensemble de la communauté professionnelle.

Enfin, en prenant appui sur les normes en vigueur, il doit sans cesse réactualiser ce programme d’assistance à et avec l’ensemble de son équipe.

Prenez des conseils et avis auprès d’entreprises spécialisées dans la sécurité

Répondant à un cahier des charges précis, des sociétés spécialiste du travail en hauteur comme VERTIC ou APLIC, demeurent des soutiens réglementaires et des forces sécuritaires plus qu’efficaces. Elles se baseront sur l’application stricto sensu de la nouvelle norme européenne EN 795 : 2012.

Elles vous accompagneront tout au long des étapes citées précédemment.

Elles vous fourniront des vraies propositions adaptées et personnalisées.

Cela ira des supports physiques et techniques à l’investissement dans des équipements et systèmes de sécurité anti-chute dont vous avez besoin.

Cette palette de services innovants, standards ou sur-mesure sera directement mise en relation avec vos attentes en la matière.