Faut-il externaliser sa gestion comptable ?

Pour une entreprise, la procédure d’externalisation de la comptabilité lui permet de confier les tâches comptables à une entité ou un professionnel, externe à l’enseigne. Il peut s’agir d’une partie du traitement comptable, comme sa totalité. Mais est-ce que cette procédure est vraiment avantageuse pour l’entreprise ?

Les raisons de l’externalisation de la gestion comptable

La procédure d’externalisation se réalise par principe de transfert de compétence. Ainsi, la gestion de la comptabilité sera confiée à un cabinet comptable ou à un consultant en comptabilité externe ou encore, à travers une société d’expertise comptable. Toutes les procédures en application à la gestion de la comptabilité peuvent ainsi, être prises en charge et traitées par l’entité externe. Il peut s’agir des dossiers généraux ou analytiques, ainsi que de la gestion comptable des fournisseurs et de la clientèle. On peut également lui confier l’établissement et le suivi de la fiscalité et des obligations sociales de l’entreprise tout comme la gestion de la paie et l’accompagnement juridique. Cette délégation et externalisation de la gestion comptable est bénéfique si l’entreprise ne dispose pas de ressources nécessaires pour s’en assurer en interne. En effet, la tenue de la comptabilité peut demander le recrutement d’un expert comptable à temps plein dont la rémunération sera puisée au niveau du budget de fonctionnement de l’entreprise. Ce qui peut revenir plus cher que la procédure d’externalisation. Cette délégation permet également à l’entreprise d’avoir l’expertise de spécialistes avérés. En tant qu’expert, ces derniers sont dans l’obligation d’effectuer des expertises et d’éviter des erreurs qui peuvent être fatales à l’entreprise, mais également, de donner des conseils et des préconisations. Certes, la tenue et la gestion comptable peut se faire en interne avec un logiciel gestion PME, mais rien ne vaut les recommandations d’un expert.

Les risques de l’externalisation

Même si l’externalisation permet d’avoir des yeux avisés dans la gestion comptable, cela peut être plus couteux que l’investissement d’un logiciel qui peut être en même temps, un logiciel de gestion commerciale et de gestion de la comptabilité. Par ailleurs, l’externalisation peut également présenter quelques freins et risques dans son exécution. En effet, en confiant ses dossiers comptables, sociaux et fiscaux à une entité externe, l’entreprise n’aura plus de confidentialité. Les éléments qui doivent rester secrets au sein de la direction seront traités scrupuleusement et dans les détails par le cabinet d’expert. Cela peut également engendrer une perte de contrôle au sein de l’équipe dirigeante. Un autre point à ne pas négliger est le coût de l’externalisation. C’est une procédure chère étant donné que les experts engagés seront payés par heure de travail. Un taux horaire qui est de 50 euros minimum. En cumulant, le budget consacré à l’externalisation peut être très élevé au moment du bilan annuel. En somme, certes, l’externalisation permet d’avoir l’expertise d’un ou de plusieurs spécialistes externes dans la gestion comptable, mais pour une TPE ou une PME, un logiciel comptable peut être plus rentable pour avoir le contrôle sur les opérations et limiter le budget assigné au traitement comptable.