Comment protéger un manipulateur de laboratoire ?

Le métier de laboratoire présente des risques notoires. Il est alors important de les connaitre et de les classifier. Le plus souvent, ce sont des risques liés à l’infection ou à la contamination issue de produits manipulés. Le plus important serait alors de penser à la protection du manipulateur afin d’éviter toute forme de contamination aussi bien chez le technicien que chez la collectivité. Voici un petit zoom sur les solutions existantes pour protéger un manipulateur de laboratoire.

Le plus important : réfléchir avant d’agir

Le travail en laboratoire nécessite une parfaite maitrise des différents outils et procédés. Le manipulateur doit alors veiller à préparer son plan et surtout utiliser les outils nécessaires pour se protéger. On a tous entendu parler de manipulateurs pas suffisamment prudents qui se sont fait contaminer. Leur carrière en laboratoire Noroit s’est retrouvée compromise du jour au lendemain. Une bonne protection passe alors par le fait de ne pas travailler isolément et surtout de savoir les produits qui vous permettront de contre carrer les effets d’un produit en cas d’exposition.

Lire également : Apprendre l'anglais est toujours aussi indispensable

Avoir une protection adéquate

Pour assurer parfaitement la sécurité du manipulateur en laboratoire doit disposer de suffisamment d’outils pour une protection efficace. L’utilisation de lunettes de protection est alors impérative pour les yeux. Il est aussi important de disposer d’un masque de protection pour les voies respiratoires et surtout des vêtements de travail adaptés. Le manipulateur doit surtout veiller à travailler sous une hotte à flux luminaires afin de ne pas être exposé aux différentes composantes des produits de laboratoire. Pour la protection de sa peau et de ses cheveux, il doit porter des gants imperméables au produit qu’il manipule.

Utiliser des PSM

Les postes de sécurité microbiologiques sont destinés à assurer la protection des manipulateurs en laboratoire Noroit. Le plus important, c’est de veiller à ce que les PSM répondent aux normes établies. Dès lors, avant leur utilisation il convient de les mettre en route et d’attendre environ 15 minutes. Durant leur manipulation, le matériel est à usage unique et il faut faire des mouvements calmes. Tout en veillant à ce que les grilles de reprise soient dégagées, il faut veiller à ne surtout pas placer une flamme nue sous le poste de sécurité microbiologique. L’objectif, c’est de ne pas perturber le flux luminaire. Après manipulation des outils, il faut ranger le plan de travail et le nettoyer soigneusement avec du détergent non agressif. Pour le poste de sécurité microbiologique, il faudra le laisser en mode travail pendant 15 minutes.

A lire également : Avoir une bonne hygiène de vie, c'est aussi solliciter un service de conciergerie

Nos pages utilisent des cookies      
J'ACCEPTE
Afficher
Cacher
Abonnez-vous à notre newsletter