Salon professionnel : comment y participer ?

Le salon professionnel est l’occasion ultime pour échanger sur ses services, produits, ou nouveautés, pour mieux se faire connaitre, ou pour assurer la conquête d’un nouveau marché. C’est une démarche de communication qui vise à aller à la rencontre des prospects et des clients. Elle offre l’opportunité de faire une analyse minutieuse des concurrents et de nouer des liens solides avec des partenaires ou des professionnels plus expérimentés du domaine. Dans le but d’optimiser cette rencontre, il faut bien choisir son salon mais surtout le préparer rigoureusement.

Le salon professionnel, le poumon des entreprises

Il est organisé de plus de salons professionnels que ce soit sur le plan national, régional ou international. La participation des entreprises à un tel événement permet d’accroître sensiblement les ventes et de booster le côté marketing développé par l’entreprise. Les salons professionnels servent à nouer des relations commerciales en permettant aux startups, aux jeunes entrepreneurs ambitieux de se dévoiler aux autres. La participation à un salon a plusieurs avantages non seulement pour l’entrepreneur mais aussi pour son entreprise. La mission première d’un salon professionnel est de réunir sous le même toit des entrepreneurs et des prestataires de plusieurs services. Un salon est organisé sur la base de thèmes variés. Une belle exposition par exemple fera des curieux qui iront à la recherche de plus d’informations. Il est donc possible d’avoir un maximum de contacts dans un laps de temps assez court. Le chiffre d’affaires grimpe assez rapidement avec les ventes surprenantes organisées. Le salon permet aussi d’apprendre, d’analyser et de modeler sa stratégie commerciale et de marketing. En jetant un coup d’œil à ses concurrents, il est plus facile de se réajuster sur le marché pour identifier la stratégie idéale afin de ramener assez de clientèle.

Les préalables d’un salon professionnel réussi


Le salon professionnel est un évènement qui ne doit pas être pris à la légère. Il participe à l’image de marque et à la stabilité économique de toute entreprise. Ainsi, des dispositions sérieuses doivent être prises en amont pour booster les ventes. Il est conseillé la mise en place d’une stratégie marketing sérieuse et efficace. L’organisation des séances de démonstration permet de jouer considérablement sur l’originalité. Il faut savoir combiner les nouvelles tendances à ses produits ou services pour pouvoir se démarquer de la concurrence. Le choix des salons pertinents rehausse l’image de marque de votre entreprise. De ce fait, certaines questions s’imposent. Le profil des visiteurs sera-t-il en symbiose avec la cible de l’entreprise ? Ce salon s’aligne-t-il exactement avec le cœur de votre métier? Il y a-t-il eu une nette augmentation du nombre de visiteurs à ce salon les dernières années ? Pourrait-on avoir un retour sur investissement? Quelles sont les différentes modalités pour participer à ce salon ? Quel est le budget indispensable? La visite d’un salon ciblé est un indicateur pour répondre à ces questions. Il est possible aussi de fouiller sur le site du salon retraçant toutes les manifestations antérieures pour identifier les acteurs, les intervenants et les exposants.

L’organisation pratique d’un salon professionnel


La participation à un salon professionnel n’est pas chose aisée. Le processus comporte plusieurs étapes indispensables. Environ 9 mois avant le démarrage du salon, il faut déterminer la nature du stand, bien choisir les produits pour stand PLV (enrouleurs, voiles, drapeaux, etc.) à utiliser au cours du salon, étudier l’organisation de son stand pour mettre en valeur la marque, l’entreprise ou les produits. Il faut se pencher sur la surface à occuper au cours du salon. L’essentiel est de demander aux organisateurs un dossier d’inscription puis le renvoyer dans les plus brefs délais. Un responsable salon doit être identifié pour être l’interlocuteur privilégié des organisateurs. A 6 mois du salon, le choix du stand doit être effectué. Une inscription assez tôt permet d’avoir de meilleurs emplacements, d’exiger un devis sérieux de la part d’un concepteur de stand afin d’évaluer les frais y afférents. Le choix d’un transporteur est crucial dès que l’exposition est prévue à l’étranger. 4 mois du salon, les cartes d’invitation et exposants. Le matériel de promotion à savoir les dépliants, les logos et les vignettes doit être mis au point. Veillez surtout retenir une position publicitaire pour plus de visibilité sur le catalogue officiel de l’évènement. A deux mois de l’évènement, il faut entrer en contact avec un transporteur ou une société de transport pour pouvoir déplacer en toute sécurité les matériels d’exposition. Les clients et le grand public doivent être informés à travers des objets ou gadgets promotionnels voire des documents informatifs. Les cartes de visite doivent être imprimées et distribuées aux potentiels visiteurs. Les invitations sont envoyées en principe à 6 semaines déjà de l’évènement. Le transport et l’hébergement des collaborateurs sont à prendre au sérieux. L’attaché de presse chargé de la couverture du salon doit recevoir une fiche assez descriptive intégrant toutes les nouveautés ainsi que des photos assez expressives. La décoration du stand, l’embauche des hôtesses pour l’accueil, de photographes pour le stand, le dossier de presse, la confection des badges sont nécessaires pour la réussite d’un salon professionnel.

La participation à un salon professionnel procure des avantages énormes tels que les ventes exponentielles, l’analyse approfondie du marché et l’élargissement considérable de la clientèle. Ces avantages dénotent toutefois d’une organisation réussie qui respecte plusieurs étapes.

Nos pages utilisent des cookies      
J'ACCEPTE
Afficher
Cacher
Abonnez-vous à notre newsletter