Innovant : le bracelet evenementiel connecté

Ça fait déjà plusieurs années que l’on entend parler du bracelet evenementiel connecté. Déjà en 2013, la start-up Sezam souhaité faciliter l’accès aux événements sportifs et culturels avec un modèle qui permettait de payer et de valider automatiquement son entrée. Ayant réussi à séduire le jury du concours 101, la start-up avait remporté 25 000 euros. Un an après, le bracelet était commercialisé et Sezam participait au salon international de l’électronique de Las Vegas.

Elle avait pour objectif de convaincre les professionnels de la culture, du sport et de l’événementiel d’adopter son nouveau système. Fonctionnant comme un porte-monnaie, le bracelet se charge par carte bleue, sms ou paypal. Idéal pour gagner du temps, limiter les files d’attente et faciliter le travail des contrôleurs, il permet également d’en savoir plus sur son public.

Le bracelet connecté au Lab Festival

En 2015, l’agence de communication Area Box a également utilisé un bracelet evenementiel connecté lors de son second Lab Festival.  Concours de DJ organisé à Paris, le Lab Festival a pour objectif d’élire le meilleur DJ lors d’une soirée. Durant la première édition, les participants faisaient entendre leur voix en applaudissant. Peu fiable, l’applaudimètre a été remplacé par le bracelet connecté.

Dans le cadre de ce festival, les visiteurs recevaient le bracelet à l’entrée et le gardaient au poignet pendant toute la soirée. Durant les trente dernières minutes, des hôtesses équipées de tablettes passaient dans les rangs pour les faire voter. Les résultats étaient obtenus en temps réel et donc plus fiables qu’avec l’applaudimètre.

Les avantages pour les utilisateurs et les organisateurs

Dans un autre contexte, le bracelet evenementiel connecté permettrait aux visiteurs d’enregistrer son ticket d’entrée et de payer ses consommations. Il faciliterait la gestion de son argent et éviterait la perte de son porte-monnaie. De plus la falsification des billets d’entrée en papier serait impossible. Côté organisateurs, il permettrait d’obtenir en temps réel des données liées à l’événement : nombre de visiteurs, détails des ventes réalisées, avis du public, habitudes de consommation… Il serait également idéal pour simplifier la gestion des stocks, réduire les files d’attente, offrir un sentiment de sécurité et faire de la publicité.

Un bijou pour les grands événements

Pour le moment assez couteux, le bracelet connecté est conseillé pour les grands festivals français et européens.

Plus pratique que les jetons en plastique ou les morceaux de papier détachables pour payer les consommations, on le retrouve dorénavant au Main Square Festival de Arras ou encore au Download de Paris.

No Responses