RATP, Airbus et ADP annoncent des taxis volants à Paris pour les JO 2024

Les JO 2024 approchent à grands pas et la ville de Paris se prépare à accueillir beaucoup d’initiatives dans le secteur de du transport. Lors du salon international de l’Aéronautique et de l’Espagne (SIAE) au salon du Bourget, la RATP, Airbus et Aéroports de Paris ont annoncé le lancement des taxis volants pour les JO de 2024. Ce sera une expérience unique si l’on sait que la plupart des projets de taxis volants sont à l’étape expérimentale. Mais d’ici 2024, beaucoup auront le temps d’aboutir.

Les JO Paris 2024, pour accélérer le lancement des taxis volants

Les prochains JO sont une occasion unique pour lancer la plupart des projets de taxis volants déjà en gestation. Ce sont des concepts futuristes qui permettent de régler plusieurs problèmes de mobilité. On n’en est pas encore au stade des voitures volantes, mais cela ne devrait pas tarder à partir de 2020. D’ailleurs, il ne s’agit pas ici de voitures proprement dites comme le Taxi Julien, mais d’aéronefs. Un premier modèle a déjà été testé avec es résultats plutôt encourageants. Il s’agit d’un appareil électrique qui peut prendre en charge deux passagers et atteindre une vitesse entre 120 et 180km/h. Pour un déplacement en villes, c’est sans doute un très bon compromis pour gagner du temps sur les trajets.

Des délais plus courts à moindre prix

Quand on parle d’appareil volant, on s’attend forcément à un tarif plus cher et parfois. Cependant, les perspectives laissent penser que nous allons vers des délais très courts. En effet, le principal intérêt dans le fait de créer un transport alternatif à basse altitude et en milieu urbain, c’est le fait qu’il sera possible d’exploiter un espace presque jamais utilisé au moment où le sol est bloqué par les embouteillages. Pour les prix, ils seront sans doute plus compétitifs avec un tarif de 20 euros par trajet.

Ce n’est plus de la science-fiction

Aujourd’hui, la RATP, Airbus et ADP sont tous attendus pour promouvoir la voiture du futur. Il s’agit d’un sujet que l’on a eu à voir pendant plusieurs années dans les films de science-fiction. C’est surtout un moyen de transport très sélectif tel que le transport aérien à un moment donné. Il faudra alors apprendre à le démocratiser au fil des années pour en faire un mode de transport totalement banal au fil des années. En ce moment, le principal obstacle à ce type de transport n’est plus la technologie, mais plutôt l’adaptation de l’environnement urbain à ces types d’appareils.

Nos pages utilisent des cookies      
J'ACCEPTE
Afficher
Cacher
Abonnez-vous à notre newsletter