Mairie : bien gérer ses espaces verts

La gestion des espaces verts s’effectue désormais de façon écologique dans certaines communes de France. Quel est but de cette gestion écologique? Quelles sont les différentes techniques utilisées pour bien gérer ses parcs et jardins? Éclaircissements.

Objectifs de la gestion écologique des espaces verts

Ce système de gestion permet aux collectivités locales de limiter la pollution dans la ville. Il contribue à l’amélioration de l’environnement des habitants grâce à la mise en place de divers espaces verts. 

Gérer de manière écologique c’est aussi offrir la possibilité à la ville de renouer avec la nature en favorisant la biodiversité. 

Ce type de gestion permet également à la commune de contribuer à la préservation de la santé de ses employés et de l’ensemble de la population.

Avantla mise en place des espaces verts, la mairie doit définir le niveau d’entretien des endroits en déterminant les caractéristiques du lieu (implantation dans la ville, fréquence d’utilisation, rôle dans le paysage,…).

Notons qu’il existe diverses stratégies que l’on peut mettre en pratique pour atteindre ce but : les tontes différenciées, le fauchage tardif, l’en-herbement spontané ou encore les « prairies fleuries ».

Les techniques de gestion utilisées

Les tontes différenciées consistent à tondre des pelouses et gazons en fonction de l’usage des espaces verts. Dans un lieu destiné au jeu et à la détente, par exemple, il faudra penser à réaliser une tonte courte et régulière.

Le fauchage tardif n’est destiné qu’aux zones sauvages nécessitant une tonte par an. 

La technique des « prairies fleuries » permet aux communes de bénéficier de parcs et jardins fleuris à la fin de l’été. La semence des graines allant du printemps jusqu’à l’automne.

Dans lagestion écologique des espaces verts, on a recours à l’en-herbement spontané qui consiste à utiliser des désherbants naturels. Cela permet de protéger la santé des jardiniers et des habitants, mais aussi la faune, la flore, le sol et les nappes phréatiques.

Notons qu’il existe d’autres techniques de gestion à l’instar de la taille douce des arbres, l’utilisation des déchets verts comme paillage, la pose de composteurs et bien d’autres encore.

Nos pages utilisent des cookies      
J'ACCEPTE
Afficher
Cacher
Abonnez-vous à notre newsletter