Faire auditer son restaurant par un consultant en restauration

auditer-restaurant

Une fois qu’un restaurant est ouvert et qu’il est en exercice quelque temps, il est tout à fait normal que le propriétaire souhaite faire un diagnostic de son business. Surtout si les problèmes surgissent et qu’il ne sait plus où donner de la tête : chiffres d’affaires qui ne décollent plus, avis négatifs des clients, faible motivation du personnel, clients qui ne reviennent plus et bien d’autres problèmes liés au milieu concurrentiel de la restauration.

Pourquoi recourir à un consultant en restauration ?

Pour avoir un diagnostic exhaustif d’un restaurant, le mieux c’est de faire appel à un consultant en restauration. Le propriétaire peut le faire, s’il a tous les atouts de son côté : l’expertise, le temps pour faire deux choses au même moment (faire tourner son restaurant et l’auditer). Il semble que c’est un travail besogneux pour ne pas dire titanesque et il risque fort de ne pas avoir de résultat probant. Généralement, les gérants de restaurants font appel à un expert du domaine, c’est-à-dire le consultant en restauration.

Ce dernier est expérimenté et a une vue d’ensemble plus pointue sur le milieu de la restauration. Il peut souligner toutes les failles de gestion du restaurant, mettre en évidence les atouts pour mieux les exploiter ou si c’est le contraire il trouve avec le gérant les solutions qu’il faut. Donc il est très important de faire l’audit restaurant par un consultant externe dans le domaine.

Quels sont les objectifs de l’audit d’un restaurant ?

Dans la restauration, la qualité est le maître mot et y déroger c’est signer son arrêt de mort. Un audit restaurant va permettre de mieux cerner le présent et d’anticiper sur l’avenir parce que tout évolue très vite dans la restauration. Les objectifs étant :

– De faire le diagnostic du concept du restaurant pour voir les attentes et les comportements des clients face à ce concept ou face à un nouveau concept (mobilier, menus boards…).

– De valider ou de faire changer les plats proposés et la carte. Les formules anciennes et nouvelles doivent être passées au crible pour un résultat plus complet.

– D’évaluer l’image et la communication du restaurant par rapport à la clientèle et la concurrence.

– Juger de l’efficacité du service client en se basant sur la satisfaction des clients par rapport aux services et aux réclamations.

– De voir si la sécurité des installations et la sécurité alimentaire sont au point.

Nos pages utilisent des cookies      
J'ACCEPTE
Afficher
Cacher
Abonnez-vous à notre newsletter