Les avantages et les inconvénients de la téléassistance

La téléassistance, service adapté aux personnes âgées qui vivent à leur domicile, se présente sous la forme d’un système de télé-alarme. L’émetteur-récepteur porté par la personne est relié à une centrale d’écoute qui rappelle son propriétaire dès que le signal se produit. Chutes, malaises, les raisons de vouloir opter pour ce principe sont légitimes. Quels en sont les avantages et inconvénients ?

Les avantages du système de téléassistance à domicile

Déclenchée par un bouton d’appel que la personne porte en permanence en pendentif, clip ou bracelet, la téléassistance est ainsi efficace 24h sur 24, 7 jours sur 7. En cas d’utilisation du bouton, un téléopérateur intervient grâce aux hauts-parleurs installés dans la maison et évalue ainsi la situation en discutant avec l’intéressé. La fiche pré-remplie permet à l’intervenant de connaitre les dispositifs en vigueur au domicile ainsi que la condition de la personne âgée. Cette fiche doublement essentielle contient également les coordonnées des contacts susceptibles de pouvoir intervenir : voisins, famille, amis. En fonction du degré d’urgence de la situation, ces proches peuvent être amenés à se rendre au domicile de la personne.

Dans le cas où la situation présente un risque potentiellement élevé, si la personne ne répond pas à l’appel du télé-opérant par exemple ou présente de fortes douleurs, les secours sont immédiatement appelés et se rendent sur les lieux. Cette rapidité d’intervention permet de réagir efficacement en cas de dommages possibles et de minimiser les répercussions physiques. Elle peut éviter une hospitalisation grâce à des soins immédiats réalisés à domicile. Si la présence des secours n’est pas nécessaire, la téléassistance réduit le taux de déplacements inutiles en procédant à un examen préliminaire du contexte.

En plus de cet avantage au regard de la personne, opter pour la téléassistance soulage les aidants et la famille. En sachant que ce système est opérationnel dans le cas où un accident se produirait, l’inquiétude quotidienne de l’entourage baisse considérablement. Comme démontré maintes fois, l’anxiété produite par le fait de s’occuper d’un proche malade ou en perte d’autonomie est néfaste sur tous les aspects. Il est essentiel pour les aidants de sauvegarder leur santé physique et mentale, les moments partagés avec la personne âgée n’en seront que plus agréables.

Dans le cadre de l’APA (Allocation personnalisée d’autonomie), une partie des frais liés à la souscription et à l’installation de la téléassistance peut être prise en charge. Certaines communes et conseils généraux interviennent également de façon à diminuer le coût de l’investissement. Si l’opérateur contracté pour le service est déclaré comme service à la personne, une réduction d’impôt de 50% de la dépense est valable l’année suivante, sous réserve d’un certain plafond.

Les inconvénients du système de téléassistance pour personnes âgées

En l’absence de prise en charge, le coût estimé pour un abonnement auprès d’un prestataire de téléassistance est de 20 euros (prestation classique) à plusieurs dizaines d’euros en rajoutant des options (détecteur de chutes, assurance sur le matériel…). À cela s’ajoutent les frais d’installation, les frais de dossier selon les compagnies, et le coût des appels de vérification du système effectués régulièrement. Le total mensuel peut devenir pesant pour un retraité bénéficiant d’une faible pension. Il faut donc bien évaluer les besoins, et le bénéfice d’une telle installation.

D’autre part, faire appel à de la téléassistance offre le risque d’isoler la personne âgée. En effet, les visites de contrôle effectuées par la famille ou les proches peuvent s’espacer sous prétexte que le système les préviendra en cas d’accident. Les porteurs du bouton d’appel sont parfois amenés à l’utiliser simplement pour échanger quelques mots avec quelqu’un qui s’inquiète de leur situation. L’attention est à porter sur les publics en état potentiel d’isolement qui ne doivent pas souffrir de cette installation.

Un autre aspect qui peut remettre en question ce dispositif est l’impact produit sur la personne âgée. Esthétiquement peu attirant, pouvant entraver des mouvements déjà difficiles, le boîtier rebutera d’autant plus qu’il doit être porté sans interruption pour une protection idéale. Psychologiquement, la télé-assistance reflète aussi la perte d’autonomie vers laquelle tend la personne concernée, qu’elle n’accepte pas forcément. Il est primordial d’instituer ce système en accord avec elle en lui expliquant les raisons qui poussent à faire ce choix et les bénéfices qu’elle peut en tirer. S’il est imposé, le boîtier ne sera pas porté ou amènera à des conflits qui nuiront fortement à son efficacité.

Enfin, certaines personnes en perte d’autonomie utilisent des appareils médicaux dont la fréquence peut interférer avec celle du système de téléassistance et vice versa. Attention lors de l’installation à se renseigner auprès du fournisseur, afin que les hauts-parleurs soient placés convenablement par rapport aux équipements ménagers qui pourraient poser problème (micro-onde, téléphone..).

Nos pages utilisent des cookies      
J'ACCEPTE
Afficher
Cacher
Abonnez-vous à notre newsletter