À la découverte de quelques sites à fort potentiel touristique du Sri Lanka

sri-lanka

Situé au large des côtes sud du territoire indien, le Sri Lanka est un État insulaire qui attire de nombreux vacanciers venus des quatre coins du globe. Tous les ans, des milliers de vacanciers se ruent vers cette destination pour se dépayser et passer des moments inoubliables en famille, en couple ou entre amis. Par ailleurs, les endroits à découvrir dans cette magnifique contrée sont aussi impressionnants les uns que les autres. Parmi les adresses à visiter lors d’un circuit au Sri Lanka, on retient, par exemple le site archéologique de Sigirîya qui se trouve dans le district de Matale. Ce dernier est situé dans la province centrale du territoire. Les routards francophones connaissent les lieux sous le nom de « rocher du lion ». Il faut savoir que le site figure sur la liste du patrimoine mondial de l’UNESCO. En outre, une visite des lieux permettra aux aventuriers d’apprécier la beauté de plusieurs fresques murales.

Le pic Adam, un géant de la nature

Une fois que les bourlingueurs auront terminé leur visite dans le site archéologique de Sigirîya. Ils sont invités à continuer leur circuit au Sri Lanka en se rendant sur le pic Adam. Ce massif dessiné par Dame Nature s’élève à environ 2 243 m d’altitude et constitue l’un des sommets les plus imposants du territoire. Il est localisé au sud-ouest du Sri Lanka, plus exactement dans le district de Ratnapura.

À titre d’information, de nombreux croyants issus de diverses religions viennent sur ce mont pour faire un pèlerinage. Il y a, entre autres, les catholiques, les hindouistes, les bouddhistes ou encore les musulmans. Toutes ces entités religieuses vont aller voir une cavité semblable à une empreinte humaine. Chacune d’entre elles a leur propre avis sur l’origine de cette trace de pas. Par ailleurs, si les voyageurs souhaitent escalader le pic Adam, ils pourront le faire avant l’aube, soit entre 2 h et 3 h du matin.

Un détour au parc national de Yala, une chose à faire avant de quitter le Sri Lanka

Des circuits Sri Lanka auront permis aux aventuriers de se rendre au site archéologique de Sigirîya et au pic Adam. Pour continuer leur séjour, ils ont la possibilité de visiter un site protégé du pays. Tant de réserves sont à découvrir, mais l’adresse à absolument retenir est le parc national de Yala. Ce sanctuaire de la vie sauvage est situé dans le sud-est du territoire. La localité la plus proche des lieux est celle d’Hambantota. Par ailleurs, lorsque les routards arriveront sur place, ils pourront commencer leurs aventures par un safari ornithologique. Il faut savoir que Yala fait partie du ZICO ou Zone Importante pour la Conservation des Oiseaux. Parmi les spécimens aviaires que l’on observe souvent dans le site, il y a la talève sultane, le barbu à couronne rouge, le héron cendré, le pigeon de Ceylan, le canard pilet, le vanneau de Malabar, le paon bleu, la spatule blanche, la cigogne noire et bien d’autres encore.

Le parc national de Horton Plains, un autre site de renom

Un voyage au Sri Lanka peut se terminer par la visite d’une dernièreaire protégée du territoire. Celle qu’il ne surtout pas manquer avant de quitter le pays est le parc national de Horton Plains. Elle séduit particulièrement les touristes passionnés de végétaux, car plusieurs spécimens floraux y ont été répertoriés. Il faut savoir que la réserve compte plus de 750 variétés de plantes, dont le Chimonobambusadensifolia, Drosera indica, le Rhodomyrtustomentosa….

Par ailleurs, en ce qui concerne sa localisation, elle se trouve dans la province du Centre. La ville nommée NuwaraEliya est la localité la plus proche du site. À titre d’information, Horton Plains est inscrit sur la liste du patrimoine mondial de l’UNESCO. Une virée pédestre en groupe dans le parc donnera l’occasion aux aventuriers d’apprécier la beauté de quelques espèces aviaires telles que le martinet à ventre blanc, le serpentaire bacha ou encore le galloperdrix de Ceylan. On trouve aussi de nombreux mammifères dans ce sanctuaire sauvage, pour ne citer que la panthère de Ceylan, le semnopithèque blanchâtre, le macaque à toque, le chat viverrin, l’écureuil géant de Ceylan et bien d’autres encore.

Nos pages utilisent des cookies      
J'ACCEPTE
Afficher
Cacher