Location de matériel BTP : la fin de l’euphorie ?

Avec l’explosion du secteur immobilier qui a subi une forte croissance ces derniers temps, cela a eu un impact fort sur la location de matériel BTP. Ce secteur a aussi eu une forte croissance durant 11 trimestres d’affilée et c’est une véritable prouesse. Toutefois, ces derniers temps, on peut remarquer une légère chute. En effet, on s’attend à un repli en 2019. Cela est dû à de nombreux facteurs qui sont à la fois endogènes et exogènes. Cependant, on ne s’attend pas à ce que ce secteur sombre.

Une croissance soutenue durant 11 longs trimestres

Le secteur de la location de matériel BTP et TP a eu une croissance que tout autre secteur d’activité professionnel aurait aimé détenir. De plus, celle-ci s’est étalée sur une très longue période. Cela a notamment permis à de nombreuses entreprises de se développer. Entre 2016 et 2017, la progression était de 10 %. Celle-ci a été tirée par les travaux publics, mais aussi par la construction de bâtiments neufs. De ce fait, on a pu enregistrer sur cette période un chiffre d’affaires de 4,22 milliards d’euros en fin d’année 2017. C’est une somme incroyable gagnée par ce secteur sur une très courte période.

De plus en matière de construction immobilière, les loueurs et réparateurs de matériel BTP représentent 70 % du secteur. Ainsi, durant le deuxième trimestre de 2018, on a pu noter qu’une croissance de 6 % tenait encore depuis le 2e trimestre 2017. À partir de là on a eu une évolution qui est allée jusqu’à + 14 %. Ce sont des faits notables qui ont beaucoup influencé le chiffre d’affaires et surtout le bénéfice de ce secteur qui ne pouvait se porter mieux. Cependant, on a pu noter une légère baisse pour le début de l’année 2019 pour certaines raisons.

Une légère baisse

La légère baisse de la croissance de ce secteur d’activité professionnel est due à de nombreuses raisons. Tout d’abord, on peut noter l’interruption de l’avantage fiscal par suramortissement de l’investissement. C’était un atout précieux qui permettait aux entreprises de faire les investissements qu’il faut pour acquérir le matériel adéquat qui leur sera utile pour leur activité. Cette annulation d’avantages fiscaux a été initiée par le gouvernement, mais n’est pas appréciée par les intervenants directs de ce secteur. Par conséquent, après une longue période d’euphorie, ils s’attendent à une nouvelle stagnation des chiffres. On peut ainsi s’attendre à des restrictions de budget voire même à des licenciements pour cette nouvelle année.

Nos pages utilisent des cookies      
J'ACCEPTE
Afficher
Cacher