Comment mettre en place un plan de mobilité ?

Alors que le véhicule particulier est le moyen de transport préféré des salariés, de nouvelles tendances ont fait leur apparition pour favoriser d’autres modes de transport en plus de la voiture individuelle. Le plan de mobilité est un dispositif qui permet de gérer les transports et l’usage de la flotte d’une entreprise en vue de réduire les coûts et de minimiser les émissions polluantes. Adopter une conduite éco-responsable est parmi les objectifs de la mise en place d’un plan de mobilité. Comment réussir cette étape et comment convaincre ses salariés de l’importance de ce plan ?

La mise en place d’un plan de mobilité

Depuis le 1 er janvier 2018, organiser la mobilité de ses salariés n’est pas une option ! En effet, il est obligatoire de mettre en place un plan de mobilité pour tous les sites d’entreprises de plus de 100 salariés. Il s’agit d’un ensemble de consignes qui gèrent les déplacements des salariés en vue d’optimiser la gestion de la flotte et de minimiser son impact sur l’environnement. Cette gestion optimisée des déplacements vise aussi à diminuer le trafic routier. Le plan de mobilité a aussi pour rôle de prévoir d’autres alternatives de déplacement pour les salariés. Il peut contenir des consignes et des mesures selon les possibilités offertes à l’entreprise. Les dirigeants peuvent promouvoir l’usage des vélos au sein de leur groupe ou encourager le recours aux transports publics. Ils peuvent prévoir certaines mesures pour améliorer l’accès des bâtiments pour les piétons. Les chefs d’entreprises peuvent procéder à un nouvel aménagement des horaires de travail ou bien opter pour le télétravail. Pour minimiser l’utilisation des moyens de transport, les sociétés peuvent aider leurs salariés à habiter près du lieu de travail. L’autopartage ou le covoiturage sont aussi des options à ne pas négliger.

Un plan de mobilité : la volonté de devenir une entreprise éco-responsable

Ces mesures sont simples à mettre en œuvre et elles font preuve d’un comportement éco-responsable de la part des chefs d’entreprise. La mise en place d’un plan de mobilité permet de réduire la part des entreprises dans les émissions polluantes. Ces dernières peuvent se servir de plusieurs outils technologiques en vue d’optimiser leur consommation du carburant et de réduire son impact environnemental. L’installation d’une balise gps dans le véhicule d’une entreprise pourrait générer un grand nombre d’informations précieuses qui concernent la quantité du carburant consommée, le kilométrage parcouru, les parcours adoptés par les collaborateurs, la vitesse moyenne, les accélérations…. L’analyse de ses informations donne une idée claire et précise sur les émissions polluantes de la flotte ainsi que sur le comportement des salariés au volant. Ainsi, les chefs d’entreprises seront capables de former des conducteurs éco-responsables. Certaines solutions technologiques sont disponibles pour pouvoir convaincre les salariés de l’importance d’un plan de mobilité. En comparant les performances de son véhicule avec celui d’un collègue, un salarié sera plus motivé d’adopter les bonnes pratiques au volant. Par conséquent, l’éco-conduite se transforme en une sorte de challenge entre les salariés.

Pour conclure…

Il n’a jamais été facile de convaincre ses salariés d’adopter une conduite éco-responsable. Un plan de mobilité avec des mesures encourageantes pourrait aider les chefs d’entreprise à favoriser cette attitude au sein de leurs équipes et à instaurer une nouvelle mentalité qui se soucie de l’impact de l’entreprise sur l’environnement. Les mesures et les consignes contenues dans le plan de mobilité peuvent booster le recours à d’autres possibilités de transport telles que le covoiturage ou l’autopartage. Habiter à proximité du lieu de travail ou opter pour le télétravail sont aussi parmi les mesures à prévoir pour réduire les émissions polluantes de la flotte d’une entreprise.