Faire la connaissance de la Corée du Sud à travers ses monuments

La Corée du Sud est une contrée d’Asie de l’Est qui occupe la moitié sud de la péninsule coréenne. Elle est classée 12e puissance économique mondiale. Le pays dispose d’une multitude de monuments qui impressionne les bourlingueurs et les passionnés d’histoire. Parmi eux, on peut citer le palais Deogsugung ou palais de la longévité vertueuse qui est situé près de la station de métro Hôtel de Ville. C’était le lieu d’habitation de nombreux monarques coréens jusqu’au XXe siècle. L’édifice fut construit par les rois de la dynastie Joseon. Les matériaux utilisés sont le stuc, le bois et le bois peint. On y trouve aussi des jardins paysagers, le musée d’art national et la statue de Sejong le grand.

Visiter le palais de Changdeokgung, demeure du dernier roi de Corée 

Comme le palais de Deogsugung, le palais de Changdeokgung aussi était construit par les souverains de la dynastie Joseon. Son édification débuta en 1405 et se termina en 1412, sous le règne du roi Taejong. C’est un lieu chargé d’histoire. En effet, ce palais était totalement détruit lors de l’invasion japonaise de 1592, mais fut reconstruit en 1609 par le roi Sonjo et le roi Kwanghaegun. Il a aussi subi les attaques des Français, des Américains et des Qing. Mis à part cela, le lieu servait également de siège pour le gouvernement coréen jusqu’en 1872. C’était la demeure du dernier souverain de Corée, Sunjong. Ce site historique regorge de biens culturels comme les pavillons Injeongjeon, Seonjeongjeon, Déejojeon sans oublier le Nakseonjae et fut inscrit par l’UNESCO au Patrimoine Mondial de l’Humanité en décembre 1997.

Le temple Mireuksa, un site à ne pas rater 

Situé à 10 km au nord-est du centre d’Iksan dans la province du Jeola du Nord, le temple Mireuksa mérite que l’on s’y attarde lors d’un voyage Corée. Il est inscrit à la liste du patrimoine mondial de l’UNESCO dans le groupe des aires historiques de Baekje en 2015. C’était le plus grand temple de l’état de Baekje qui se trouvait dans le sud-ouest de la péninsule. Il était construit à l’initiative du roi mu (qui régna entre 600 et 641) et l’une de ses femmes qui souhaitaient en faire un temple royal. Il parait qu’un illustre artisan de Baekje nommé Abiji qui était chargé de l’édification de la pagode de Hwangnyongsa avait aussi participé à la construction de Mireuksa.

Passage obligé au N seoul Tower pour la vue panoramique et son spectacle lumineux 

Pour parfaire un voyage en Corée du Sud, on peut visiter un monument d’un tout autre registre comparé aux trois premiers. Il s’agit de la N Seoul Tower. Elle était construite en 1975 et ouverte au public en 1980. Mesurant 236,7 m et placée au sommet de la montagne de Namsan (262 m d’altitude), la tour surplombe la ville et promet une vue panoramique. Elle est aussi appelée la « plus grande tour d’Asie » initialement, elle servait d’antenne de transmission pour des chaines coréenne, mais s’est petit à petit transformé en complexe touristique et culturel. Les yeux seront éblouis puisque la tour impressionne par ses illuminations. En effet, tous les soirs, de 19h à minuit, des projecteurs offrent un spectacle lumineux. Outre cela, les gourmets ne seront pas déçus parce qu’on y trouve nombreux restaurants et cafés.

Nos pages utilisent des cookies      
J'ACCEPTE
Afficher
Cacher