Pénétrer un marché d’exportation : comment faire ?

Pénétrer un marché d’exportation est loin d’être simple. En plus de la grande préparation qui s’impose, il existe également une multitude de formalités à remplir. De plus, les stratégies de pénétration sont très nombreuses. Entre l’exportation directe, la concession de licence, le franchisage, le partenariat, les coentreprises, etc., les méthodes sont à la fois multiples et variées.

Une multitude de façons de s’implanter sur un marché étranger

Devenir entrepreneur sera sans doute la décision la plus lourde que vous aurez prise de toute votre vie. Il suffira de voir tous les choix auxquels vous allez être confrontés dans votre carrière professionnelle pour vous en convaincre. Si vous avez décidé d’exporter, préparez-vous donc à un grand changement. Il existe plusieurs façons d’exporter :

L’exportation directe

L’exportation directe consiste à vendre directement sur votre nouveau marché cible. Au début, vous serez obligé de vous servir de vos propres ressources.

La concession de licence

Dans ce cas-ci, on fera référence à un accord par lequel une entreprise accepte de transmettre les droits d’utilisation d’un produit ou service à une autre entreprise.

Le franchisage

C’est une stratégie qui fonctionne très bien pour les entreprises se servant d’un modèle d’affaires reproductible et qui est facilement transférable à d’autres marchés. C’est le cas des magasins d’alimentation par exemple.

Le partenariat

Le partenariat peut être une nécessité dans certains marchés étrangers. Il peut prendre diverses formes allant de la simple entente de comarketing à une alliance plus complexe concernant la fabrication.

Les coentreprises

C’est le concept 1 + 1 = 3. Deux sociétés acceptent de travailler sur un marché en particulier. Il peut s’agir d’un marché géographique ou d’un marché produit. Elles créent ensuite une 3e société pour cela.

Le jumelage

Le jumelage peut aussi être un bon moyen en vue d’assurer le développement de portefeuille client à l’étranger. Le principe est simple. Il suffit de se joindre à une grande entreprise nationale qui acceptera d’inclure vos produits dans leur offre pour les marchés internationaux.

L’achat d’une nouvelle entreprise

Sur certains marchés, il serait en effet préférable de se procurer une entreprise locale déjà sur pied.

Les projets clés en main

Ils s’adressent aux entreprises qui offrent des services tels que les services d’expert-conseil en environnement, d’architecture, de construction, ou encore d’ingénierie.

Les investissements en installations nouvelles

Dans ce cas-ci, l’entreprise achète un terrain, construit une installation et commence à exercer des activités commerciales de manière continue sur un marché étranger. Mais c’est une option très coûteuse.

Nos pages utilisent des cookies      
J'ACCEPTE
Afficher
Cacher
Abonnez-vous à notre newsletter